Skip to content Skip to footer

Comment améliorer ton référencement SEO grâce à Google Search Console ?

La Google Search Console tu connais ?

Non, ce n’est pas la dernière invention des grands gourous du SEO🤣 . C’est plutôt un outil essentiel et facile à utiliser pour améliorer ton référencement SEO. Ah, je suis sûre que j’ai de nouveau capté ton attention.

Tu me connais j’adore t’aider à rédiger des articles de blog qui squattent les premières places de Google. Cependant, le chemin n’est pas aussi linéaire qu’on le souhaiterait. Je peux te dire qu’après avoir réalisé 1000 tests sur mon site, j’en sais quelque chose 😅. 

Alors, pour te diriger vers la bonne direction, la Google Search Console est the must to have.

Dans cet article, tu verras comment utiliser ses fonctionnalités et analyser tes performances. Un chouette programme, non ?

La Google Search Console (GSC) est un outil gratuit de Google, comme Google Analytics. Elle regroupe différentes informations pour analyser ton site web et surtout comprendre ton référencement SEO (Search Engine Optimization)

Ces données concernent d’un côté les aspects techniques comme l’indexation de tes pages, le sitemap XML ou l’ergonomie mobile. De l’autre, la GSC t’apporte des informations sur les performances de tes pages ainsi que les requêtes sur lesquelles elles se positionnent. Grâce à elle, tu suis tes résultats, mais également les erreurs qui pénalisent ton site pour le SEO.

Alors si tu ne l’as pas encore fait, je te conseille d’installer de suite la GSC. En effet, si tu souhaites devenir visible sur le web et suivre ta stratégie, il est important d’apprendre à l’utiliser.

MOCKUP Déclic SEO

Tu penses peut-être que Google Search Console est réservé qu’aux webmasters et aux experts SEO ❌. Honnêtement pas du tout. 

Tu vas voir, elle est plus simple d’utilisation que le fichier Excel de ton suivi financier 🤣. 

GSC te propose plusieurs informations : 

  • Indexation de ton site.
  • Création d’un fichier sitemap XML pour favoriser l’indexation.
  • Performance globale de ton site.
  • Inspection de l’URL.
  • Performances de tes pages.
  • Liens internes et externes.
  • Compatibilité avec les appareils mobiles.

Je te recommande de le coupler avec d’autres outils comme Google Analytics afin d’analyser ton trafic en profondeur. Tu seras mieux équipée qu’avant une randonnée avec tes enfants. 

Allez c’est parti, tu vas maintenant mettre les mains dans le cambouis. Promis, tu t’en sortiras indemne et sans huile de moteur 🤣. 

Sais-tu comment performe ton site au niveau du SEO ? Quelles requêtes (mots-clés) les internautes tapent-ils pour te trouver ? Tu ne connais pas les réponses ? Ce n’est pas grave, la Google Search Console répond à toutes ces questions en détail.

Bien sûr, tu t’en doutes, nous parlons que de Google comme c’est son propre outil. Il ne va pas faire de la pub pour les autres moteurs de recherche 🤣. 

La GSC fournit des données sur : 

  • le nombre total de clics (nombre de fois où les internautes ont cliqué pour accéder à ton site).
  • Le nombre total d’impressions (nombre de fois où l’internaute a vu un lien vers ton site).
  • Le CTR (taux de clic) moyen (nombre de clics sur ta page divisé par le nombre de fois où elle s’est affichée). 
  • La position moyenne de tes pages dans les résultats de recherche.

Tu peux également voir les requêtes qui te génèrent du trafic, les pages les plus populaires avec le nombre de clics et d’impressions. GSC pousse le détail encore plus loin avec le pays d’origine et l’appareil sur lequel ils se connectent. Big Brother en puissance 👀. 

💡 N’hésite pas à utiliser les filtres pour affiner ta recherche sur une période donnée (7 jours, 28 jours, 3 mois…), sur un type de recherche, à comparer deux périodes… 

Amuse-toi et teste l’outil pour mieux le comprendre. 

Est-ce que tes pages s’affichent bien sur Google ?

En d’autres mots, est-ce que tu es visible aux yeux du géant américain. Désolé de te décevoir, mais cliquer sur publier ne suffit pas à apparaître comme par magie sur les pages de la SERP (Search Engine Result Page). J’aimerais bien pourtant 🤣. 

Le volet indexation de la GSC remplit ce rôle à merveille. Dans son rapport, tu peux observer quelles pages sont indexées et lesquelles ne le sont pas. 

Ils donnent en plus la raison de la non-indexation de tes pages

  • Pages avec redirection.
  • Exclue par la balise noindex : elle empêche l’indexation des pages.
  • Introuvable (404) : effectue une redirection 301.
  • Explorée, mais non indexée.
  • Détectée, mais non indexée.

Tu souhaites vérifier une page en particulier ? Inspecte ton URL. La Search Console te donne alors différentes indications sur la découverte, l’exploration et l’indexation de ta page. Elle n’est pas indexée ? Force l’indexation à l’aide de la commande « Demander une indexation ».

💡 Je te recommande de regarder tous les mois, la visibilité de tes articles de blog et de forcer l’indexation le cas échéant.

Ah la partie référencement, celle qui nous intéresse le plus. 

Comme je l’ai évoqué au début de cet article, la Search Console te guide dans l’analyse de tes performances. Lorsque tu mets en place une stratégie SEO, tu dois mesurer l’efficacité de tes actions. Sinon comment savoir qu’elle fonctionne 🤷‍♀️.

La Search Console t’aide tout d’abord à suivre ton référencement d’un point de vue global notamment avec les requêtes tapées par les internautes. Tu sais ainsi, comment ils arrivent jusqu’à ton site Internet et les pages qui génèrent le plus de trafic. Le nombre de clics et d’impressions vient compléter toutes ces informations.

Utilise ces données pour optimiser ton contenu et identifier les requêtes les plus populaires.

💡 Récemment, je suis tombée sur une nouvelle fonctionnalité en version BÊTA, la Search Console Insight. Elles te montrent tes performances sur Google sur les 28 derniers jours, les contenus à la popularité croissante et ton contenu le plus populaire. Google utilise en plus la gamification avec des badges de réussites et des conseils pour améliorer tes contenus. 

Les impressions t’informent sur le volume d’affichage dans la page de résultats ou sur une page en particulier. Globalement à chaque fois que l’URL de ton site apparaît suite à la requête de l’internaute, il enclenche une impression.

🚩 Bien que très intéressant, je pose un bémol sur cet indicateur. En effet, ton site génère une impression même si l’internaute ne le voit pas, car il se positionne en bas de la première page. Tu peux donc te retrouver avec un nombre élevé d’impressions et un nombre de clics plutôt faible

Alors, si tu souhaites une vision plus globale, intéresse-toi plutôt aux taux de clics (clics/impressions). Si ce dernier frôle le ras des pâquerettes 🌼, cela signifie malheureusement un mauvais positionnement général. 

Comme tu as pu le voir, la Google Search Console te donne de nombreuses indications sur ta stratégie SEO. L’objectif maintenant est d’utiliser ses données pour piloter tes actions dans le bon sens. Tu ne voudrais pas crier dans le vide à chaque article publié.

Identifie les mots-clés pour lesquels ton site apparaît dans les résultats de recherche, mais avec un faible taux de clic. Cela peut indiquer une opportunité d’améliorer tes titres ou descriptions pour les rendre plus attrayants.

Ensuite, utilise le rapport sur les pages pour voir quelles sont les plus performantes et les moins performantes. Concentre-toi sur l’optimisation des pages moins performantes avec du contenu de meilleure qualité ou plus pertinente pour les requêtes associées. Vérifie également les liens internes, le contenu dupliqué, le temps de chargement de la page

Analyse également le rapport d’erreurs d’exploration pour identifier et corriger les problèmes techniques qui pourraient affecter l’indexation de tes pages par Google.

💡 A quelle fréquence, réaliser cette analyse ? Je dirais une fois par mois pour t’assurer que tes efforts paient. Cependant, n’oublie pas que c’est une stratégie sur le long terme, ne prends pas de décision précipitamment.

Tu souhaites apprendre les rouages du SEO ? Squatter les premières places avec une méthodologie simple, mais surtout efficace ? Rejoins Déclic SEO, ma méthode pour attirer les 1000 premiers visiteurs mensuels sur ton site. 

FAQ : Google Search Console (GSC)

Comment utiliser Google Search Console ?

Connecte-toi avec ton compte Google, ajoute et valide ton site. Utilise ensuite les rapports pour surveiller tes performances de recherche, repérer les erreurs et optimiser ton référencement. Il s’intègre sur des sites internet avec des CMS comme WordPress.

Pourquoi utiliser Google Search Console ?

Cet outil t’aide à comprendre comment Google voit ton site, améliorant ainsi ta visibilité dans les résultats de recherche. C’est essentiel pour optimiser ta stratégie SEO.

Quelle est la différence entre Google Analytics et Google Search Console ?

Google Analytics fournit des données sur le comportement des visiteurs sur ton site, tandis que Google Search Console se concentre sur la performance de ton site dans les résultats de recherche. Il inclut les impressions, les clics et le positionnement.

Leave a comment

logo secondaire elleblogue blanc

REJOINS LE CLUB, TA NEWSLETTER SEO :

Copyright © 2024 ElleBlogue | Site réalisé par l’Agence455