Aller au contenu

Le guide complet pour optimiser l’image de ton article de blog

  • par

Comment optimiser l’image de ton article de blog ?

Comme tu le sais, (et sinon je te le dis ici !), chaque article publié sur ton site doit contenir un média : image, vidéo, infographie ou encore podcast. Si tu as porté ton choix sur l’image, tu dois la travailler pour le référencement naturel SEO. Mais aussi pour ne pas alourdir le temps de chargement de ton site.

Parce que si le poids d’une image ne va pas forcément avoir une grosse incidence, quand ce sont des milliers d’images qui sont beaucoup trop lourdes (ou d’un format non adapté), alors là les conséquences sont beaucoup plus problématiques pour le positionnement de ton site.

C’est quand même dommage de pourrir l’expérience utilisateur en le faisant poireauter 10 minutes pour que ta page se charge ! Tout ça pour une image mal optimisée !

Optimiser l’image de ton article : vérifier les sources

Il y a une information importante qui doit ouvrir cet article. Toutes les images du web ne sont pas libres de droit. C’est à dire que tu n’as pas l’autorisation légale de prendre n’importe quelle image sur Google et de t’en resservir sur ton propre site.

💥J’ai d’ailleurs été choquée en écoutant une vidéo de formation ce matin qui disait qu’il suffisait de copier l’URL d’une image trouvée sur le net. Facile. Oui mais non en fait !

Non, on ne peut pas utiliser n’importe quelle image pour illustrer son article de blog !

Heureusement, il existe des sources d’images libres de droit que tu peux utiliser sans aucun souci :

  • Les photos que tu as toi-même prises pour ton site web.
  • Les photos professionnelles qui t’appartiennent.
  • ou des images libres de droit sur des sites dédiés.

Je te conseille même de les personnaliser ensuite avec des logiciels comme Canva. Je pose ça comme ça mais Google adore les contenus uniques.

Si tu partages des photos, tu peux aussi, mais n’oublie pas dans ces cas-là d’indiquer les crédits photos. C’est la garantit que tu respectes la propriété intellectuelle de l’auteur de la photo ou de l’œuvre

Ensuite, le plus simple est d’utiliser une banque de données d’images libre de droits (avec des versions payantes ou gratuites). C’est le cas de Unsplash, Pexels, Pixabay, ou Burst.

#1. Définir la taille de tes images et les renommer

Une fois que tu l’as sélectionné , il est temps de comment à optimiser l’image de ton article en modifiant sa taille. Fais-le avant de la charger sur ton site pour ne pas avoir une image inexploitable (trop grande notamment) dans ta bibliothèque média.

Personnellement, pour redimensionner les images de mes articles, j’utilise le logiciel payant Paint Shop Pro. Je ne te conseille pas d’investir juste pour faire cette modification, moi je l’utilise pour d’autres choses également.

Tu obtiendras la même chose avec :

  • des logiciels comme Photoshop (payant) ou Photofiltre (gratuit) sans soucis.
  • des extensions sur WordPress par exemple.

Je te conseille de mettre les dimensions 1200 x 800 pixels ou 1920 x 1080 pixels.

Ton image doit être au format PNG, JPEG ou GIF.

#2. Compresser tes images pour le web

La plupart du temps, les images sont trop lourdes pour ton site web. Il est important de les compresser pour réduire leur poids avant de les mettre sur ton site.

Pour cela, je te conseille de les convertir dans le nouveau format de Google lui-même : WebP.

J’utilise deux sites pour ça, AnyConv ou  AnyWebP.

Il est important de savoir que ce format n’est pas (encore) supporté par tous les navigateurs. Dans ces cas-là, je les compresse sur TinyJPG.

Attention à compresser les images avec parcimonie, il ne faudrait pas perdre en qualité de résolution.

Il existe également des extensions pour optimiser directement les images sur WordPress par exemple. C’est le cas de l’extension gratuite Imsanity.

Ce que j’aime moins avec ce système, c’est que l’image s’enregistre une deuxième fois dans ta bibliothèque en version avant et après compression.  Il faut alors penser à aller nettoyer régulièrement ta bibliothèque de média pour ne pas alourdir inutilement ton site.

Le deuxième inconvénient, c’est que si tu télécharges une image vraiment trop lourde, de 2 Mo par exemple, elle va alourdir ton système. Elle va produire une surconsommation de l’espace disque de ton hébergeur web. Pour moi, ce sont des allers-retours que tu pourrais éviter dès le départ.

Pas vraiment l’idéal quand on veut avoir une démarche éco responsable. Surtout pour la supprimer ensuite de ta banque d’images blog.

Avant de mettre ton image sur ton site, n’oublie pas de l’enregistrer avec un nom personnalisé : lemotclédetonarticle.webp par exemple.

#3. Télécharger l’image et remplir les balises

Ton image est prête à être importée sur ton article de blog ! Tu peux choisir d’en intégrer autant que tu le souhaites, en pensant toujours au rendu final pour ton lecteur cible.

Un grand texte sans aucun média, ce n’est vraiment pas agréable à lire. Ni ton lecteur, ni Google ne vont apprécier.

Mais un contenu où il faut scroller 20 images avant de pouvoir accéder à la fin de sa lecture, c’est tout aussi pénible. Il faut trouver le juste milieu entre les deux.

Une fois téléchargée, je t’invite à remplir les balises métadonnées de chaque image.

Pour ce genre de média, il s’agit de remplir le texte alternatif (text alt).

Pour cela, écris une courte description de ton image d’une ou deux phrases maximum. N’oublie surtout pas d’y insérer ton mot-clé. Et oui, l’image est aussi un contenu stratégique pour le référencement naturel SEO.

Est-ce que tu y vois plus clair pour optimiser l’image de ton article de blog ? Toutes ces étapes étaient OK pour toi ?

N’hésite pas à me dire en commentaire quel prochain tutoriel tu souhaiterai avoir en article.

  1. Choisir une image libre de droits.
  2. Réduire la taille de ton image grâce à un logiciel dédié ou une extension.
  3. Renommer ton image avec le mot-clé de ton article.
  4. Compresser le poids de ton image et la convertir (si possible) en WebP, le nouveau format de Google.
  5. Télécharger ton image dans ton article de blog.
  6. Remplir les métadonnées de l’image (texte alternatif).
  7. Nettoyer régulièrement ta bibliothèque de média.

Tes commentaires

  1. Merci ElleBlogue pour cet article très intéressant qui m’a bien aidé à comprendre comment optimiser mes images avant de les publier sur mon site et avec quel outil je peux le faire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *