Skip to content Skip to footer

Comment bien écrire les métadonnées de ton article de blog ?

Optimiser un article de blog passe par la rédaction de contenus avec ton mot-clé, mais également en coulisse avec les métadonnées. Tu en as déjà entendu parlé, mais tu ne sais pas réellement de quoi il s’agit ?

Petit rappel : les métadonnées aident les moteurs de recherche à indexer et référencer tes articles de blog. Elles touchent donc au SEO, pile ce qui nous intéresse pour squatter les premières places de la SERP.

Meta description, meta titre, slug, texte alternatif, est-ce que ces noms t’évoquent quelque chose ? Non, je ne parle pas coréen 🤣 . 

Dans cet article, nous allons reprendre les bases pour te donner toutes les clés essentielles à l’utilisation des balises. Tu seras incollable ! 

Chacun de tes articles de blog possède des métadonnées à optimiser. Cela fait même partie des cases à cocher avant de publier ton article. En les optimisant dans les règles de l’art, tu agis directement sur ton positionnement dans les moteurs de recherche. 

Bon, tu t’en doutes peut-être, renseigner les métadonnées ne suffit pas pour une bonne stratégie SEO, mais elle reste une pierre angulaire.

Les principales sont : 

  • Méta titre (ou balise title) : titre de l’article tel qu’il est censé apparaître dans les onglets du navigateur et les résultats de recherche.
  • Méta description : bref résumé de l’article qui apparaît sous le méta-titre dans les résultats de recherche. 
  • Slug : la dernière partie de l’URL.
  • Text alternatif : descriptions textuelles des images.

Les secondaires : 

  • Balise canonique : indiquer la version principale d’un contenu publié à plusieurs endroits. Tu évites les problèmes liés au duplicate content (contenu dupliqué).
  • Balise méta robots : directives pour les moteurs de recherche sur l’indexation ou le suivi des liens sur une page, par exemple, noindex, nofollow.
  • Balises d’auteur et de date : informations sur l’auteur de l’article et la date de publication ou de mise à jour.
  • Open Graph (OG) : spécifiques pour le partage de contenu sur les réseaux sociaux. Elles définissent comment le titre, la description, et l’image de l’article s’affichent lors du partage.

Méta titre

La méta titre, appelée aussi balise title, est un élément de métadonnées HTML important pour le référencement de tes articles de blog. Elle n’apparaît pas à proprement parler aux yeux de l’internaute, car elle ne correspond pas au titre de ton article (balise H1).

Elle s’affiche surtout dans les résultats des moteurs de recherche au-dessus de la méta description. Elle apparaît également dans les onglets du navigateur et dans les favoris. Notre ami Google lui accorde une grande importance, car elle lui permet de comprendre le contenu de ta page. 

Méta description

Tout comme la précédente métadonnée, la méta description apparaît uniquement dans la SERP. Elles représentent les quelques phrases situées juste en dessous du titre. Celles qui te donnent envie de cliquer sur la page… Ou non. Elle fournit donc un aperçu du contenu pour les internautes et les moteurs de recherche.

Tu comprends donc son importance pour donner envie à l’internaute de lire ton article de blog. Tu dois tout de même savoir que Google ne la prend pas en compte dans ses critères de classement. Pourquoi ? Je pense que lui seul connaît cette réponse 🤷‍♀️. Cependant, elle influence le taux de clic (CTR), qui lui est un facteur de référencement indirect.

MOCKUP Déclic SEO

Slug

Le slug n’est pas un nouvel animal fantastique sorti du dernier Harry Potter 🤣. Non, c’est plutôt une partie de l’URL de ton article de blog qui identifie une page spécifique de manière lisible. Bien souvent, elle représente une chaîne de mots-clés séparés par des tirets.

Par exemple pour un de mes articles : https://elleblogue.fr/3-piliers-du-seo/, le slug est “3-piliers-du-SEO”.

Là encore, les moteurs de recherche le prennent en compte, car ils lisent le slug pour comprendre le sujet de la page, tout comme les internautes d’ailleurs. Tu es donc doublement gagnante, à condition de bien l’optimiser. Mais je te donnerais toutes mes recommandations un peu plus loin dans l’article. 

Texte alternatif

Cette dernière métadonnée concerne les images de ton article de blog. Tu ne le sais peut-être pas, mais les robots de Google ne voient pas les images, cependant, ils les « lisent ». C’est là où le texte alternatif (ou balise alt) rentre en jeu pour décrire textuellement les visuels utilisés dans tes articles de blog. La balise alt aide en plus à indexer ta page sur Google image. 

Elle est surtout indispensable pour les personnes qui utilisent des soutiens technologiques, comme les lecteurs d’écran pour naviguer sur Internet. En effet, quand un lecteur d’écran rencontre une image, il lit le texte alternatif à haute voix. L’internaute comprend ainsi ce que l’image représente. 

De plus, si une image ne se charge pas pour une raison quelconque (problèmes de connexion, erreurs sur le site, etc.), le texte alternatif s’affiche à la place de l’image. 

Allez, on entre dans le vif du sujet, le coffre aux trésors conseils pour optimiser tes métadonnées.

métadonnées

Méta titre

Quelques bonnes pratiques à respecter : 

  • Intègre ton mot-clé principal idéalement au début du titre pour augmenter le poids aux yeux des moteurs de recherche.
  • Court et précis : généralement limité à 50-60 caractères, soit entre 8 et 10 mots environ.
  • Une page = un meta title unique.
  • Évite les titres génériques comme « Page d’accueil ».
  • Présente en quelques mots le contenu de la page.
  • Différente de la balise H1, même si elle lui ressemble.

Méta description

Les bonnes pratiques à respecter : 

  • Contenir le mot-clé principal de la page, mais pas de bourrage de mots-clés.
  • Courte, mais convaincante : entre 160 et 240 caractères.
  • Une page = une méta description unique.
  • Parle bien du contenu de la page avec une focalisation sur une solution ou un avantage.

Slug

Les bonnes pratiques à respecter : 

  • Simple et clair : reflète le contenu de la page de manière précise.
  • Contenir le mot-clé principal de la page.
  • Évite les caractères spéciaux, les symboles et les mots de fonction : bannis-les « le », « la », « les », « et ».
  • Une page = un slug unique.
  • Pas de date ou d’informations temporelles. 

Texte alternatif

Les bonnes pratiques à respecter : 

  • Fournis une description claire et précise de ce que montre l’image.
  • Intègre des mots-clés pertinents ou des variations liées à l’article pour référencer les images.
  • Limite la description à 125 caractères soit 8 à 10 mots sinon le texte est tronqué.
  • Évite les phrases « image de » ou « photo de ».
  • Remplis l’attribut ALT que pour les images qui ont un sens ou un contenu éditorial (graphiques, images principales).

Pour parler un langage un peu plus technique, les métadonnées de ton article de blog se trouvent dans l’en-tête HTML de la page web. 

Mais pas de panique, je ne te demande pas de te transformer en ninja du code, bien au contraire. 

Des plugins comme Yoast SEO t’aide à remplir les métadonnées sans mettre les mains dans le cambouis. En effet, une fois installé, il ajoute une nouvelle boîte à ton article de blog. Tu vas par exemple pouvoir prévisualiser ton slug, ta balise title, et meta description et leur longueur. Ces indications de couleurs rouge, orange et vert t’indiquent également s’ils sont bien optimisés pour le référencement naturel. Tout bénef’ non ?

Pour le texte alternatif, il s’affiche dès que tu téléverses une image dans le CMS WordPress. Attention de ne pas le confondre avec « légende » ou « description ».

Tu souhaites écrire des articles qui squattent les premières places de Google ? J’ai la solution pour toi ! Découvre Déclic SEO, la formation pour apprendre tous les secrets sur le SEO pour attirer des visiteurs qualifiés.

FAQ : écrire les métadonnées de ton article

Comment faire une bonne meta description ?

Rédigez une méta description concise de 150 à 160 caractères. Elle doit résumer clairement le contenu de l’article et inclure des mots-clés pertinents pour attirer l’intérêt du lecteur.

Où se trouve la méta description ?

La méta description se situe dans l’en-tête HTML de la page web. Non visible directement sur la page, elle est lue par les moteurs de recherche et les internautes sur la SERP (Search Engine Result Page – la page de résultats d’un moteur de recherche).

Qu’est-ce qu’un méta titre ? Donner un exemple

Le méta titre est l’élément HTML qui définit le titre de la page web. Par exemple, pour mon article « Comment améliorer ton référencement SEO grâce à Google Search Console ? », un méta titre est : « Google Search Console est un outil indispensable pour améliorer ton référencement naturel SEO. Découvre le guide complet pour cet article. ».

Laisser un commentaire

Logo de Elleblogue, rédactrice SEO

REJOINS LE CLUB, TA NEWSLETTER SEO :

Copyright © 2024 ElleBlogue | Site réalisé par l’Agence455