Skip to content Skip to footer

Comment mettre en place une stratégie de netlinking ?

Tu connais les trois piliers d’un SEO qui déchire ? Si ce n’est pas le cas (c’est que tu n’as pas bien écouté ! 😂), je te donne une petite piqûre de rappel. Pour gagner en visibilité sur le web, il faut miser sur la technique, le contenu et la confiance. Généralement, on est très au fait des deux premiers. Mais on a tendance à délaisser le troisième, notamment en ce qui concerne la stratégie de netlinking. À tort !

Eh oui, c’est souvent ce qui empêche une stratégie de contenu “normale” de devenir bankable ! C’est pourquoi, tu le comprends bien, tu dois lui accorder autant d’importance que lorsque tu fais ton site ou écris tes articles de blog. Chaque pilier apporte sa pierre à l’édifice et t’aide à grimper sur les premières pages des moteurs de recherche.

Mais la “confiance” quand on parle de marketing digital, qu’est-ce que cela veut dire vraiment ? Elle va regrouper plusieurs sujets, dont le principal est la stratégie de Netlinking avec l’utilisation notamment de backlinks.

La popularité basée sur l’analyse de liens entrants d’une page est donc très importante pour Google pour montrer patte blanche. C’est pourquoi, je vais te donner toutes les clés pour la mettre en place sur ton propre blog. Sympa, non ? 

Je commence avec un peu de définition pour que tu comprennes les enjeux de ce pilier. Promis, ce n’est pas si compliqué.

La stratégie de netlinking, c’est comme un concours de popularité au lycée. Dès que le quaterback de l’école jette son dévolu sur la fille à lunettes au fond de la classe, tout le monde lui prête attention.

Globalement, la stratégie de Netlinking ressemble à une série des années 2000 (coucou Nathan et Haley 😍).

Ce pilier du SEO consiste donc à augmenter la visibilité d’un site web en obtenant des liens entrants, qu’on appelle backlinks, depuis d’autres sites populaires.

Vois ces liens comme des recommandations ou des votes de confiance vers ton site Internet.

En effet, plus tu possèdes des liens de qualité pointant vers un article de blog, plus les moteurs de recherche comme Google considèrent ton contenu comme pertinent. Tu récupères ainsi une partie de leur autorité.

✔ Et donc tu deviens aux yeux du roi Google “digne de confiance”.

Pour renforcer cette confiance, tu peux signer tes articles de blog ou présenter le ou les différents auteurs.

Tout d’abord, une des caractéristiques principales d’un backlink est sa qualité. Comme tu peux t’en douter, il dépend complètement du site internet qui va pointer vers le tien. 

Ce dernier doit bénéficier d’une forte autorité, générer du trafic et traiter de la même thématique que la tienne.

En somme, tu dois être recommandée par la pom-pom girl et non le président du club d’échecs (Je caricature).

Le contenu présent sur la page “expéditeur” doit lui aussi apporter de la qualité à son audience et respecter la structure HTML (balise). Je ne le répéterai jamais assez, pense d’abord aux humains et non aux robots

😖 Si un site médiocre fait un lien vers le tien, cela n’enverra pas un bon signal aux moteurs de recherche.

Pour l’ancre de lien, il est vraiment important de bannir les « cliquez ici ». Privilégie plutôt un texte d’ancrage naturel bien intégré dans ta phrase.

Par exemple : découvre les trois piliers du SEO pour être première sur Google.

D’ailleurs, un backlink doit être en dofollow (suivre le lien) pour bénéficier de l’autorité du site d’origine et non en nofollow (ne pas suivre le lien). Place-le également aussi haut que possible dans ta page.

Pour finir, la page d’origine doit héberger un minimum de liens pour éviter de ne plus retrouver le tien.

🚨 Bon à savoir : l’algorithme de Google utilise un filtre de vérification des backlinks appelé Penguin depuis 2012. Si tu ne respectes pas les recommandations, tu risques une lourde sanction de déclassement, voire même de désindexation.

Mettre en place une stratégie de netlinking apporte plusieurs bénéfices pour ton référencement naturel (sinon on n’en parlerait même pas, tu t’en doutes bien 😆).

En voici quelques-uns : 

  • une plus grande crédibilité auprès de Google et donc une amélioration de ton positionnement dans la SERP (Search Engine Result Page – page de résultats d’un moteur de recherche).
  • une plus grande popularité (PageRank) qui te permet d’attirer du trafic organique de qualité. C’est-à-dire des internautes plus susceptibles de réaliser une action sur ton site (n’oublie pas les CTA – ou Call-to-Action – pour les guider en fin d’article). En effet, les trois premiers liens organiques de la première page génèrent 55 % de clics à eux seuls ! 
  • une augmentation de ton chiffre d’affaires grâce aux backlinks, car tu convertis plus facilement tes visiteurs.

J’imagine que maintenant, tu comprends l’intérêt de te pencher sur ce pilier du SEO 😁.

Comment séduire le quaterback Google et créer des liens de qualité ?

Voici quelques étapes pour t’aider : 

  • comparer ton site avec ceux de la concurrence, 
  • rechercher des sites de qualité dans ta thématique,
  • optimiser la page de destination, 
  • suivre ta stratégie de netlinking. 

Enfile une fois de plus ton costume de Totally Spies (Sam ma fav’ !) pour “espionner” les sites concurrents 🤓. Bon “espionner” c’est un bien grand mot… 

D’ailleurs, j’entends aussi par “concurrent”, les sites qui se classent dans les premiers résultats de Google sur les mots-clés principaux que tu vises.

Analyse tout d’abord leurs données grâce à des outils comme SEMrush ou Majestic SEO. Tu peux ainsi regarder leur score d’autorité qui est un chiffre qui varie de 0 ❌ à 100 ✔.

Quelques critères à observer :

  • la quantité de backlinks,
  • la qualité du site et des contenus proposés,
  • la provenance des liens externes,
  • l’indice de confiance,
  • et le nombre de domaines référents.

Compare ensuite cette base avec les informations de ton site web. C’est ce qui t’aidera à trouver des pistes de travail pour améliorer ton positionnement.

Pour concevoir ta stratégie de Netlinking, recherche aussi de potentiels partenaires qui répondent à tes critères en matière : 

  • d’autorité, 
  • de thématique 
  • et d’audience.

Identifie donc des blogs, des sites Internet ou des annuaires avec qui tu pourrais potentiellement créer des liens pertinents. C’est là où ta veille concurrentielle va t’aider dans un premier temps.

Ensuite, démarche-les directement pour établir un partenariat. Cela prend parfois la forme de guest blogging. Cette pratique consiste à rédiger un article invité ou bénévole en échange d’un lien vers ton site web.

Cependant, cette partie s’avère quelquefois chronophage, alors n’hésite pas à te rendre sur des plateformes de netlinking qui peuvent faire ça pour toi. 

🚨 L’échange de lien direct, c’est-à-dire, vous créez chacun un lien pointant vers le site de l’autre est considéré comme une mauvaise pratique (black hat).

Par exemple, tu es spécialisée dans l’e-mail marketing. Tu peux proposer à un blog populaire dédié au marketing digital d’y rédiger un article invité en intégrant un lien vers ton site. Tu partages ainsi des conseils sur ton domaine d’expertise et tu attires un trafic ciblé vers ton site. Tout bénéf’ ! 😊

Cette étape va dépendre de tes objectifs avec ta stratégie de Netlinking. Choisis les pages de destination (c’est-à-dire celles vers lesquelles les liens externes vont diriger) que tu souhaites mettre en avant et vérifie leur optimisation.

Pour cette phase, utilise ton outil SEO préféré pour contrôler la structure (balise H1, H2…), la balise title, la méta description et en l’occurrence le choix du mot-clé. Est-ce que ce dernier se situe aux endroits stratégiques de ta page ?

 Ensuite, vérifie la qualité de ton contenu.

 Est-ce qu’il est toujours d’actualité ? Est-ce qu’il correspond à une intention de recherche (informationnelle, commerciale ou transactionnelle) de ton client ? 

Mais surtout, est-ce que tu apportes de la valeur ajoutée à l’internaute par rapport aux autres résultats ?

Tu peux également regarder les facteurs techniques, comme la vitesse de chargement, l’optimisation mobile et l’indexation.

C’est important de donner une “bonne première impression” à ce nouveau trafic. Tu sais, tu n’as que 3 secondes pour séduire… Ce qui n’est vraiment pas très long 😥 !

Tu arrives au bout du chemin… Enfin, presque. Comme toute stratégie marketing, tu dois suivre tes résultats pour en mesurer les effets.

Alors, vérifie la qualité des liens de renvoi vers le site régulièrement (environ 3 mois). Assure-toi qu’ils sont encore actifs, qu’ils proviennent toujours d’un site avec autorité, regarde également l’évolution du nombre de liens.

Maintenant, tu en sais un peu plus sur la stratégie de netlinking et comment elle bénéficie à tes articles de blog. 

Si tu souhaites en savoir plus pour poser une stratégie de contenu efficace, réserve dès maintenant ton Atelier stratégique START. Attention, il n’y a que peu de place chaque mois. 

Mettre en place une stratégie de netlinking durable
Mettre en place une stratégie de netlinking durable
Mettre en place une stratégie de netlinking durable

FAQ : Stratégie de Netlinking

Les trois objectifs principaux d’une stratégie de Netlinking : 

  • améliorer le référencement naturel et le classement dans les moteurs de recherche,
  • accroître la visibilité et la notoriété en ligne, 
  • et renforcer la crédibilité et la confiance des utilisateurs envers ton site.

Pour un bon Netlinking, obtiens des backlinks de qualité provenant de sites fiables et pertinents. Ces liens doivent ensuite s’insérer naturellement dans un contenu approprié, et de préférence en « dofollow ». Diversifie également les sources et les ancres des liens.

Pour perfectionner une stratégie de Netlinking, analyse à intervalles réguliers tes backlinks, et élimine les liens de faible qualité. Concentre-toi surtout sur l’obtention de liens depuis des sites de haute autorité dans le domaine. Crée également du contenu de qualité qui attire naturellement des backlinks.

Laisser un commentaire

logo ElleBlogue blanc

REJOINS LA NEWSLETTER HEBDO :

Copyright © 2024 ElleBlogue | Site réalisé par l’Agence455