Logo

Visibilité de ton site : mes 9 meilleurs conseils pour écrire sur le web

Le 29 août 2022

En échangeant avec plusieurs d’entre vous dans mes messages privés ou par mail, je me rends compte qu’il y a de vrais blocages pour écrire sur le web.

Souvent, tu estimes que faire du référencement naturel SEO, c’est dénaturer ton texte et ton style d’écriture. Tu ne fais donc pas de contenus, car tu as peur que cela ne fasse pas naturel quand ton audience va lire ton blog.   

Mais tu as aussi une autre croyance. Tu te dis que si tu penses trop stratégie de contenus, cela va ôter toute la qualité des articles que tu voulais apporter à ta communauté. Tu as l’impression de faire la simple commerciale sans le plaisir d’écrire.

Écrire sur le web est important pour vendre 

Avec toutes ces pensées limitantes, finalement, tu ne produis aucun contenu régulier sur son site.

À quoi bon ? Soit tu écris des articles mais tu ne fais pas de référencement naturel SEO. Donc tu te dis que cela ne sert à rien.

Soit tu dois « écrire comme un robot » et tu ne te reconnais pas. Ça ne te va pas non plus.

Et, par définition, tu ne travailles pas ta visibilité sur le web.

C’est à ce moment-là que je reçois des messages souvent. Comment faire pour produire efficacement du contenu sans en perdre sa personnalité ? Les deux sont-ils compatibles ?

Dans l’absolu, il n’y a aucun souci à laisser son blog à l’abandon et à ne rien produire en contenu. Si tu n’as pas besoin de trafic qualifié sur ton site ou que tu n’as rien à proposer et à vendre, pourquoi écrire des articles optimisés ?

Mais si tu veux attirer à toi tes futurs clients en proposant du contenu expert qui sert tes objectifs business, alors je vais te partager quelques conseils pour écrire sur le web !

Ton site a besoin de se renouveler, d’apporter du contenu régulièrement pour les moteurs de recherche. Mais aussi d’être une référence pour tes clients. Quoi qu’ils aient besoin, ils savent qu’ils trouveront la réponse sur ton blog.

Mes 9 meilleurs conseils pour écrire sur le web

#1. Poser ta stratégie de contenu avant d’écrire sur le web

Je sais que parfois cela peut surprendre, mais pas besoin de te lancer comme ça dans la rédaction de tes articles de blog.

La première chose à faire est de poser ta stratégie de contenu. C’est important de savoir où tu vas et pourquoi tu le fais pour te concentrer sur les actions essentielles pour tes objectifs.

Cela va passer par des actions telles que :

  • Définir ton client idéal.
  • Penser à tes moyens pour ton blog.
  • Choisir une charte éditoriale, …

Mais pas que. Tu vas aussi devoir préciser les mots-clés sur lesquels tu veux positionner ton site. Ou encore ta fréquence de publication.

Tu dois poser toutes les bases avant d’écrire sur le web le moindre mot. C’est ce qui te permettra de ne pas te disperser, ou même de procrastiner.

Pour être franche avec toi, c’est une étape que je reprends souvent. Cela me permet d’être sûre que je suis toujours les objectifs que je me suis fixée, et que je suis toujours alignée.

#2. Noter toutes les idées de potentiels articles de blog

Je parle souvent de la « boîte à idées » mais je crois que c’est une des raisons de ma création de contenu en régulier.

Je note toutes les idées d’articles qui me viennent n’importe quand, les articles qui m’inspirent ou les posts réseaux sociaux qui me parlent. Je prends aussi des notes quand je sais comment j’aimerais aborder un sujet.

Une fois que je dois créer mon calendrier éditorial, ou rédiger un article de blog, je n’ai plus qu’à piocher dans ce bloc d’idées. Et je ne procrastine plus sur la phase de recherche.

#3. Prendre le temps pour écrire sur le web

Je sais que lorsque tu as un business à gérer, le nombre de tâches à faire peut être important. Mais écrire sur le web correctement demande un peu de temps. Surtout au début.

Je te conseille fortement de bloquer du temps et d’anticiper ta création de contenu.

Ne pas avoir en tête une deadline trop serrée va te permettre d’écrire ton article sans pression. Et de pouvoir revenir dessus pour le finaliser. Tu vas pouvoir rédiger une première version, sans te préoccuper du SEO. Puis revenir l’optimiser par la suite.

Avoir le temps d’écrire sur le web, je trouve que c’est déjà un bon moyen d’écrire un contenu de qualité. Tu as le temps de vérifier tes sources, d’écrire tranquillement, de t’occuper du côté technique et de te relire.

Alors, bloque-toi dès la fin de ta lecture du temps sur ton planning. Prévois large au départ. (par exemple deux demi-matinées par semaine).

#4. Reprendre du plaisir à écrire

« Je n’aime pas écrire ». « Je ne sais pas écrire ». « Moi, ça me saoule d’écrire ». « Je suis nulle de toute façon pour ça ».

stop ecrire sur le web

Toutes ces pensées négatives t’amènent à ne pas/ne plus prendre de plaisir à écrire. Résultat, tu procrastines, tu galères, … Bref, ça te saoule d’écrire pour le web !

Pourtant, bien qu’écrire des articles de blog sert tes objectifs business, tu n’es pas obligée non plus de détester le faire.

Souvent, on pense qu’on ne sait pas rédiger ou qu’on n’est pas fait pour ça. Je pense surtout que pour gagner confiance dans son écriture, il faut pouvoir pratiquer.

Plus tu écris, et plus tu seras rapide et tu vas apprécier. Il n’y a pas de secret !

Alors, lâche-toi la grappe et prends l’habitude d’écrire régulièrement, que ce soit pour tes réseaux, ton blog ou pour faire du journaling.

#5. Structurer ton texte

Un article de blog, ce ne sont pas 200 mots. Quoi qu’on en dise. Mais savoir qu’on doit produire un contenu intéressant et qui fait 1000, 1500, 2000, ou plus de mots peut être un vrai frein pour certaines.

Comment je peux écrire autant ?

Surtout qu’il ne s’agit pas de broder sans fond.

Ma petite astuce, c’est de structurer ton texte (et c’est d’ailleurs une règle obligatoire en SEO !) : 

Prépare tes sous-parties (H2), mets les grandes idées que tu veux y développer, les sources qui t’aident,…

Et écris petit à petit comme cela.

Tu verras que sans t’en rendre compte, tu vas vite remplir des pages.

#6. Te relire et corriger tes contenus

C’est impossible de ne pas te relire quand tu postes sur le web. Tes écrits font partie aussi de ton branding et de l’image de marque de ton entreprise.

Tu ne peux pas te permettre de poster un texte que tu n’as pas relu au moins une fois (et encore, c’est le minimum !). Bien sûr que tout le monde peut faire des coquilles et quelques fautes. Cela n’a jamais tué personne.

Mais il y a quand même des limites.

Parfois aussi, tu peux sans faire exprès écrire le contraire de ce que tu veux, faire une énorme faute d’inattention ou mal retranscrire ta personnalité.

Si tu as besoin, des sites existent pour t’aider à cette étape de ta création de contenus.

#7. Déléguer ta création de contenu ou te former

Malgré toute ta bonne volonté, tu ne prends aucun plaisir à écrire sur le web. Cela te demande un temps de dingue pour des résultats qui ne te satisfont pas vraiment. Tu ne sais pas si tes textes sont bien optimisés et tu n’arrives pas à être régulière en plus.

Dans ces cas-là, tu as deux solutions :

  • Soit te former pour apprendre les points qui te posent soucis (le référencement SEO, la mise en place de ta stratégie, … )
  • Ou de déléguer cette partie pour ne pas perdre de temps sur une tâche qui ne te fait finalement absolument pas kiffer dans ton business. Et où tu n’atteins pas seule tes objectifs.
image masterclass mot cle

#8. Faire de la veille & rêver

Oui j’ai bien écrit « rêver » ! Pour moi, écrire est un art. Et forcément comme tout art, il a besoin d’être nourri. Par ce que tu peux lire, voir, observer,… Cela passe aussi par laisser ton esprit vaguer vers ses pensées.

Faire des pauses peut permettre de renouveler ta créativité, tes idées, ta productivité, … Ne les néglige pas !

C’est pour cela que je partage aussi des moments OFF sur mon compte Instagram de temps en temps. Cela fait aussi partie de mon processus de création.  Quand la rédaction d’un article, client ou non, me semble laborieuse ou difficile, je ne me force plus.

Je stoppe l’écriture, je vais faire autre chose et j’y reviens plus tard. Souvent, cela suffit à reprendre un fil d’écriture plus fluide.

Et consomme aussi des contenus. Apprends à faire de la veille constructive. Celle qui te permet de rester  à jour dans les actualités de ton secteur, mais celle qui te nourrit aussi. Qui t’apprend des choses.

#9. Pour écrire sur le web : adopter le bon fonctionnement

Chacun d’entre nous a un mode de fonctionnement différent. Peut-être que pour toi cela passera par du batching de contenus, ou par écrire à un moment précis de la journée. Je sais, par exemple, que pour mon propre blog, j’aime écrire en fin de journée.

Certaines vont faire 1 mois de contenu à la fois, puis travailler l’optimisation de tous ces articles en même temps.

Je sais que j’aime, au contraire, écrire article par article. J’optimise SEO mes articles en même temps que ma première écriture (mais j’ai l’habitude). Puis j’améliore mon texte. Je me laisse souvent faire une dernière relecture avec au moins un jour de battement avant d’envoyer mon contenu à une cliente.

Mais c’est la méthode qui fonctionne pour moi. Peut-être pas pour toi. Teste et adopte le fonctionnement qui est le mieux pour toi.

En espérant que ces conseils t’aideront à écrire sur le web, je te laisse me dire en commentaire si tu as d’autres astuces à partager aussi !

sandra 1

les derniers articles

du blog

les derniers

commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This