Logo

Slowpreneuriat : comment créer moins de contenu, mais mieux ?

Le 26 septembre 2022
dans Blog

Je suis ravie de pouvoir écrire cet article qui découle d’un échange avec Laure. Nous avons parlé ensemble de slowpreneuriat et de la façon de créer moins de contenu mais mieux.

Comment s’organiser pour miser sur le minimalisme et la qualité, plutôt que sur la quantité et l’omniprésence ?

Peut-on réellement avoir des résultats pour son business quand on passe en mode « slow » ?

Si tu ne connais pas encore Laure, elle est infopreneure autour du slowpreneuriat. Ainsi, elle aide les travailleurs indépendants à travailler moins mais mieux. Elle a accepté de me rejoindre en live pour échanger sur ce sujet tellement intéressant et précurseur.

Créer moins de contenu : concentrer ses efforts efficacement

Le premier point pour commencer à créer du contenu est de ne pas se disperser. Il n’y a aucune utilité à être sur tous les supports et tous les réseaux !

Pas la peine de filer t’inscrire sur Instagram, Facebook, Tik Tok, LinkedIn, Twitch,… Bref, tu as compris !

Et ce, pour plusieurs raisons :

  • Notre cible n’est pas active sur tous les réseaux sociaux et professionnels.
  • Quand on démarre, on fait pas mal de chose soi-même et on ne connaît pas les codes de tous les réseaux. Il est nécessaire de prioriser ses actions.
  • Pour finir, cela prend du temps d’être présent sur tous les réseaux. Le risque étant de passer plus de temps à communiquer qu’à travailler pour ses clients ou préparer ses propres prestations/produits.

Nous vous conseillons donc de choisir un ou deux supports maximum : apprenez à l’utiliser et à être à l’aise dans votre création de contenu avant d’en ajouter.  

Pour choisir sur quel réseau être, il faut prendre celui qui nous demandera le moins de temps pour un maximum de résultat. Évidemment, il est important de prendre celui utilisé par sa cible idéale.

J’ai pour habitude de dire que le blog est le bon support pour créer du contenu avec des résultats qui prennent du temps, mais restent sur le long terme. Et le réseau social est parfait pour des résultats immédiats mais éphémères.

Si tu te rends compte que pour ton business, il est important de développer un nouveau canal d’acquisition (comme le Podcast, les vidéos YouTube,…), tu peux aussi envisager de déléguer.

Démarrer son entreprise en voulant être partout, c’est le meilleur moyen de partir dans tous les sens. Et finalement, de n’être réellement efficace nulle part.

S’adapter à ses moyens, sa cible et ses objectifs

Souvent, la cible idéale est une base qu’on a tous travaillée en amont. Même s’il est bon de revenir dessus de temps en temps, on sait à qui on veut communiquer.

Le point qu’on oublie trop souvent par contre selon Laure est : pourquoi je communique ?

Souvent, on nous conseille de beaucoup produire de contenu avant de se poser cette question. Alors que cela doit s’inscrire dans des phases spécifiques de notre business. Par exemple, lors d’un lancement, on a un besoin de développement ou de notoriété. Ce n’est pas vrai tout le temps.

Un freelance qui se lance n’a pas forcément le même objectif . Mais, même dans sa vie d’entrepreneure, on n’est pas toujours dans cette phase de croissance.

On peut aussi se concentrer sur le fait de produire du contenu ultra qualitatif pour l’audience qui nous suit déjà.

Quelle est ta priorité ? En fonction de cela, les besoins de création de contenu (fréquence, …) ne sont pas les mêmes.

Il faut prendre le temps de poser les bases et penser à la stratégie, et créer des posts ou des articles de blog en fonction de cela.

Miser sur la qualité des contenus proposés

Souvent, on croit, à tort, que lorsqu’on est entrepreneures, pour réussir, on doit produire énormément de contenu.

Ce qui est faux !

On peut plutôt faire un autre choix pour que cela fonctionne : faire de la qualité !

De la qualité pour nous, dans nos conditions de travail et de vie, mais aussi dans notre création de contenu. Au lieu de faire 7 posts Instagram par semaine par exemple, plutôt choisir de créer 2 posts pertinents.

C’est tout à fait le principe de se concentrer sur les actions essentielles dans notre business. Celles qui vont permettre de vraiment convertir nos prospects en clients.

Un contenu de qualité va :

  • Toucher réellement ta cible idéale,
  • Convertir,
  • Et avoir de la valeur ajoutée.

Parfois, vouloir en faire trop t’empêche d’aller dans la qualité par manque de temps, d’idées ou autres.

Créer moins de contenu : apprendre à dédramatiser

Il faut savoir prendre du recul. Il n’y a pas de bons choix pour créer moins de contenu. Pour certains 2 articles par mois, ce sera déjà moins. Alors que d’autres trouveront ça beaucoup. Il n’y a pas de règles. Chacun doit trouver le bon rythme, et celui qui lui permet d’avoir aussi les résultats attendus.

Pour avoir une stratégie de contenu efficace, il est nécessaire d’être régulière sur le long terme.

MAIS ! Il ne faut pas être monomaniaque non plus ! Ce n’est pas en loupant une semaine ou un post que toute la stratégie va se casser la figure ! Ce n’est pas ça qui va plomber ton business. Il y a des périodes où on a besoin de faire une pause ou de prendre du recul.

Cela n’empêche pas de reprendre une régularité par la suite.

Et vous, comment vous sentez-vous avec le slowpreneuriat ? Êtes-vous plutôt team créer moins de contenu mais mieux ou produire au maximum ?

Si tu as besoin de déléguer tes articles de blog pour te concentrer sur d’autres taches de ton business, n’hésite pas à me contacter.

Merci encore à toi Laure d’avoir accepté cette invitation. Retrouves Laure sur son compte Instagram ou sur son site web.

sandra 1

les derniers articles

du blog

les derniers

commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This