Skip to content Skip to footer

Quels sont les indicateurs de performance à suivre sur ton blog pour + de visibilité ?

Quels sont les indicateurs de performance à suivre pour gagner en visibilité sur ton blog ?

Avoir un blog sur ton site web est un énorme levier de croissance pour ton business. C’est une stratégie de prospection douce pour attirer du trafic qualifié sur ton site. Néanmoins, pour être sûre que ta Stratégie de Contenu est adaptée et donne les résultats attendus, il est nécessaire de suivre régulièrement des indicateurs de performance ou Key Performance Indicator (KPI).

Les KPI sont des données chiffrées qui t’indiquent si tu es sur la bonne voie pour atteindre tes objectifs. Ce sont grâce à tes datas que tu peux adapter ta Stratégie, l’ajuster et en tirer des conclusions.

Quels sont  les indicateurs de performance à suivre sur ton blog ?

Si tu ne connais pas le terme KPI (key performance indicator), il s’agit des indicateurs clés de performance de ton site web. 

Ce sont les données de performance brutes qui te permettent de vérifier où se situe tes résultats par rapport à la stratégie mise en place.

Ils vont te permettre de répondre à ce genre de questions :  

Est-ce que tes articles plaisent à tes lecteurs ? Lequel plaît le plus ? Cibles-tu bien les besoins de tes clients ? Tes abonnés restent-ils sur ton site ou fuient-ils à peine cliqué dessus ?

C’est le genre d’informations que peuvent te donner tes indicateurs de performance à l’analyse.

Attention néanmoins, il faut aussi savoir prendre du recul et ne pas tomber dans l’addiction aux statistiques. Comme tout, il faut un juste-milieu pour analyser les données dans leur environnement d’ensemble.

Je parle ici des indicateurs de performance pour ton blog, mais ce sont des indicateurs qui existent pour toute la sphère du marketing digital.

Voici 9 métriques intéressantes que tu peux analyser et suivre pour atteindre tes objectifs business.

Avant de te les donner, je te conseille d’ailleurs de mettre en place un tableau de bord sur ton outil de gestion (Notion, Trello, Click-Up,…) afin de suivre ces statistiques chaque mois.

Tu pourras trouver les données sur Google Analytics, et Google Search Console.

#1. Le nombre de sessions.

Le nombre de sessions correspond au nombre de passage d’un visiteur sur ton site. Qu’il visite une page ou plusieurs, cela comptabilise « 1 session ».

Si chaque semaine, Julie vient lire tes articles de blog, elle aura comptabilisé 4 sessions dans le mois.

Par contre, à savoir : si Julie laisse l’ordinateur allumé sur ton site, part manger + de 30 minutes et revient, Google comptera une nouvelle session quand elle reviendra visiter ton site.  

Tu peux aussi regarder le nombre de sessions par utilisateur pour connaître le ratio plus précisément.

#2. Le nombre de visiteurs.

Le nombre d’utilisateurs (ou d’utilisateurs uniques) correspond au nombre de personnes qui sont venues sur ton site durant une période donnée.

Ce chiffre est aussi à prendre avec des pincettes.

Par exemple, si Arthur se connecte à ton blog de son ordi et de son tel en même temps, il est considéré comme 2 utilisateurs. Et pas un seul.

Néanmoins, c’est un bon indicateur globalement pour savoir si tu as 10 visiteurs ou 10 000 chaque mois.   

#3. Les indicateurs de performance à suivre : le positionnement sur tes mots-clés.

Ta stratégie de contenu est basée sur le choix de plusieurs mots-clés autour desquels tu vas rédiger (ou déléguer) des articles.

Il est primordial que tu suives comment travaillent ces mots-clés ensuite. Ou plutôt, comment se positionne ensuite ton blog sur ces mots-clés ciblés.

Cela va te permettre de savoir si tu as bien identifié ta cible, et ses besoins. Et si Google propose ton contenu aux internautes qui font leurs recherches.

J’ai un bon exemple avec une erreur que j’avais fait sur ElleBlogue.fr à sa création.  

Au tout début, j’avais interviewé une e-boutique dans la partie Interview de Blogueuse. En mot clé, j’avais mis le nom de la boutique, et je me positionnais plutôt bien dessus.

SAUF QUE, je n’avais aucun intérêt à me positionner dessus !

Le nom de la boutique ne faisait pas partie de mes mots-clés et ses clients de ma cible.

Ce qui m’intéressait moi, c’était quelle stratégie de contenu elle avait mis en place dans le cadre de son site vendeur.  Et d’attirer d’autres propriétaires d’e-shop pour leur stratégie de contenu. Pas les clients de sa boutique.

J’ai donc dû retravailler l’article et changer le mot clé pour atteindre ma cible (plutôt que ses clients !).

Cela te permet aussi de savoir si tu dois créer plus de contenu sur ta niche, modifier tes articles, ou retravailler tes contenus.

#4. Les articles les plus vus.

Comme son nom l’indique, ce KPI à suivre permet de savoir quels sont les articles qui ont le plus été vus/lus sur ton site.

En ce moment, ici, c’est celui sur l’organisation de ton blog avec Notion.

Tu vas pouvoir ainsi orienter ta création de contenus sur des sujets qui plaisent à ton audience et qui attirent du trafic qualifié sur ton site.

Je peux me dire par exemple que mon client idéal a besoin d’aide pour sa création de contenu de blog: organisation, mise en place, …

C’est pour cela qu’il est important de mettre à jour tes articles régulièrement et d’archiver ceux qui n’ont plus lieu d’être.

Je m’explique.

Si ton site était un blog beauté à la base, mais que tu as pivoté vers un site business par la suite. Tu n’as aucun intérêt à voir Richard qui vient lire ton article sur les meilleurs mascaras de 2016 alors que tu veux aujourd’hui vendre tes prestations d’attaché de presse.

Tu risques d’attirer la mauvaise cible.

C’est une information super importante pour proposer le bon contenu à ta cible idéale.

#5. Durée moyenne des sessions.

La durée moyenne des sessions est le temps que passe en moyenne un visiteur sur ton site.

C’est un bon indicateur de performance à suivre pour savoir si le lecteur a quitté le site au bout de 20 secondes ou s’il est resté quelques minutes lire ton nouvel article.

#6. Le taux de rebond.

Le taux de rebond est le pourcentage de sessions pour lequel le nombre de pages vues est égal à 1.

C’est-à-dire que Mike arrive sur ton site, puis le quitte sans avoir visité d’autres pages.

Un bon taux est donc un taux faible: Mike a  donc visité plusieurs pages du site avant de le quitter.

#7. Les sources d’acquisition du trafic de ton blog.

Ce chiffre est super intéressant, surtout quand on a une Stratégie de Contenu mise en place. Cela permet de voir si elle fonctionne ou pas.

Il ne faut quand même pas oublier qu’avec le référencement naturel SEO, les résultats ne se verront pas forcément dès le mois suivant. On parle en moyenne de 3 à 6 mois pour les premiers vrais résultats. Mais cela peut prendre plus de temps.

C’est tout de même utile de surveiller chaque mois, et dans le temps l’évolution.

Ainsi, les sources de trafic de ton blog peuvent être :

  • Organic Search : trafic qui provient directement du référencement naturel SEO sur les moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo,..).
  • Paid Search : trafic provenant du référencement payant SEA.
  • Email : trafic envoyé à ton site web via le clic dans une newsletter.
  • Direct : il y a plusieurs sources de trafic identifiées  comme « direct » mais globalement, il s’agit de celle générée par la saisie en direct de l’URL de ton site.
  • Referral : il s’agit du trafic provenant d’un autre site internet référant hors réseaux sociaux.  C’est le cas de Pinterest par exemple.
  • Social : tout le trafic qui provient des réseaux sociaux comme Instagram, Facebook, Twitter, …
  • Other : toutes les autres sources de trafic.

Avec une bonne stratégie de contenu, l’Organic Search doit devenir, avec le temps, ta plus grande source de trafic.

Après 18 mois de vie de ce blog, c’est ce qui s’est passé ici. Auparavant, Instagram était ma plus grande source d’acquisition. Ce n’est plus le cas.  

#8. Les nouveaux visiteurs du blog.

Lorsqu’un visiteur vient sur ton blog pour la première fois, Google lui attribue un identifiant. Tous ses passages sont tracés, et donc le moteur de recherche sait s’il est déjà venu auparavant ou pas.

Les nouveaux visiteurs correspondent ainsi à ces 1res connexions de personnes jamais venues sur ton blog auparavant.

#9. Le taux des clics des CTA (call to action).

Comme tu le sais, tu dois finir chaque article par un CTA (call to action) qui amène ton lecteur à :

  • Te contacter.
  • Télécharger un freebie.
  • Acheter une prestation ,…

Cet indicateur de performance en pourcentage mesure l’attractivité d’un lien cliquable.

J’espère que la présentation de ces quelques indicateurs de performance à suivre sur ton blog t’aura aidé à y voir plus clair !

Accorde-toi chaque mois ce petit temps d’introspection afin de te réajuster si besoin pour atteindre tes objectifs.

Si les données chiffrées ne sont pas à la hauteur de tes attentes, tu peux explorer plusieurs pistes :

  • Revoir ton positionnement.
  • Rectifier ta stratégie de contenu.
  • Cibler tes prochains articles sur des mots-clés mieux choisis.
  • Communiquer sur ton site.
  • Déléguer ou te faire accompagner.

C’est d’ailleurs dans ce genre de situation que j’ai décidé de mettre en place l’Atelier Stratégique START. 2 heures ensemble pour poser toute ta Stratégie de Contenu à plat et identifier les axes d’amélioration nécessaires. Je t’invite à réserver dès maintenant le tien !

indicateurs de performance à suivre

Laisser un commentaire

0/100

Logo de Elleblogue, rédactrice SEO

REJOINS LE CLUB, TA NEWSLETTER SEO :

Copyright © 2024 ElleBlogue | Site réalisé par l’Agence455